9 pharmacies sur 10 connectées au dossier pharmaceutique

Les alertes sanitaires en temps réel arrivent en pharmacie. C’est au détour d’un article du Figaroannonçant la signature prochaine de conventions, entre le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et l’Afssaps, afin de permettre le diffusion d’informations sanitaires liées à un incident sur un lot de médicaments directement via le dossier pharmaceutique, que nous avons trouvé un chiffre intéressant.

Selon ce même article, le nombre d’officines connectées aujourd’hui au DP est de 20700. Ramené au nombre total de pharmacies sur le territoire français, soit 22957, cela donne un taux de connexion tournant autour de 90%. Un chiffre qui traduit une large implantation d’un dispositif qui ne demande qu’à être équipé de nouvelles fonctionnalités et services afin que son utilisation soit systématique. Le fait que les alertes sanitaires liées aux médicaments passent par le dossier pharmaceutique est un vrai bon service pour le pharmacien dans une optique d’information patient. Le patient, pour finir, c’est peut-être vers lui aussi qu’il faudra se tourner afin de penser de nouvelles fonctionnalités pour le DP qui feront de lui un utilisateur actif du dispositif. A ce jour c’est l’équipe officinale qui pousse à l’adoption et l’utilisation du système. Dans un monde idéal, le moteur d’un DP devenu incontournable, c’est le patient. Aujourd’hui c’est un rêve, mais les rêves donnent du travail, paraît-il…

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Add a Comment