Dans l’industrie pharmaceutique, quels sont les postes où l’on recrute?

Après une jolie traversée du désert liée à la crise économique et autres difficultés structurelles du marché du médicament, impliquant annonces de plans de licenciements et autres dispositifs de gel des embauches, une certain optimisme semble vouloir pointer le bout de son nez depuis quelques mois : les offres d’emploi diffusées par l’industrie pharmaceutique en France paraissent tendre à retrouver un niveau acceptable, nécessaire à l’absorption des vagues annuelles de nouveaux diplômés, fraîchement sortis des filières de formation destinant à ces métiers. Il n’y a qu’à jeter un oeil rapide à la bourse de l’emploi du LEEMpour constater que les opportunités de diffusion de son CV tout juste remis au goût du jour ne se font plus aussi rares que l’an dernier. Néanmoins, dans la grande diversité des métiers de l’industrie pharma, tous ne sont pas logés à la même enseigne, et certaines carrières peuvent sembler encore bouchées tant la demande est grande. Les postes en promotion par exemple – en général convoités par les pharmaciens/médecins/scientifiques ayant fait un troisième cycle en écoles de commerce, mais également les diplômés d’école de comerce purs – restent globalement l’objet d’une concurrence féroce…

Par contre, selon cette courte interview d’une personne du cabinet de recrutement Hays réalisée par My Pharma Editions, certains profils de candidats sont plus recherchés que d’autres. Ainsi, les secteurs du développement clinique, des affaires médicales (entendez par là medico-marketing, pharmacovigilance, …), les affaires réglementaires ou encore l’assurance qualité ont plus de postes à pourvoir que d’autres. Un élément à prendre à compte au moment de faire ses choix de carrières, ou simplement de master 2…

Ces articles peuvent également vous intérésser :

Add a Comment