Des médicaments dans l’eau du robinet

Des médicaments dans l’eau du robinet

Je dois l’avouer, je bois de l’eau du robinet. Jusque là, au-delà de la gêne personnelle que peut entraîner la révélation de cet élément tout à fait intime de la vie, j’en suis certain, de tout un chacun, pas de quoi faire un scoop. Sauf que je tombe à l’instant sur un magnifique article qui vient de me faire reposer mon verreencore à moitié vide sur le coin du bureau.

Des résidus de médicaments dans le circuit propre de l’eau? Dans les villes américaines? C’est ce que laissent penser ces études. Et pour être tout à fait complet, sous-lignons que ce sont bel et bien des traces d’antiépileptiques qui ont été détectées dans le sud de la Californie, des résidus d’antibiotiques à Tuscon, un mix de 56 produits en quantité infinitésimale à Philadeplhia et … des traces d’hormones sexuelles dans l’eau potable de San Francisco.

Ouf, il y a quand même une logique dans tout çà. Je finis mon verre. La capitale en période électorale, ça doit être plus que propre!

Là, vous pouvez commenter :







Add a Comment