Le guichet des erreurs médicamenteuses

Le guichet des erreurs médicamenteuses

Le 31 mars 2007, l’ AFSSAPSavait mis en place une Guichet des erreurs médicamenteuses, « afin de recueillir les signalements d’erreur ou de risque d’erreur liés à la présentation ou à la dénomination des médicaments et de coordonner la gestion des signalements susceptibles de présenter un risque pour la santé publique ».

30 mois plus tard, un premier rapport vient d’être publiésuite aux 634 signalements d’erreur ou de risque d’erreur médicamenteuse.



Premières conclusion du rapport:

« Pour autant, l’apport de la démarche paraît établi. En particulier, le premier bilan des signalements a permis de soutenir le projet sur l’harmonisation et l’amélioration de la lisibilité des ampoules de solution injectable. Dans ce cadre, l’Afssaps a souhaité mettre en placeun cadre d’analyse globale, et une méthodologie de travail pour faire évoluer la réflexion sur l’harmonisation et l’amélioration des étiquetages des solutions injectables. Le groupe de réflexion comprenant des professionnels de santé et du personnel soignant a proposé une charte de l’étiquetage des ampoules injectables et des recommandations générales ou spécifiques pour certains types de médicaments, tout en considérant la réglementation européenne. La mise en oeuvre de ces recommandations a débuté avec quatre substances actives : l’adrénaline, l’atropine, l’éphédrine et le chlorure de potassium. La deuxième étape concerne un panel de substances actives plus larges avec notamment les anesthésiques, les électrolytes et d’autres substances jugées prioritaires.

Cette expérience montre donc l’importance de signaler à l’Afssaps les erreurs mettant en cause le produit de santé. Outre l’implication de l’Afssaps dans la gestion de ces erreurs, le bilan, et plus spécifiquement l’évolution du nombre et de la qualité des signalements au cours des derniers mois et la pertinence des signaux d’alerte, témoigne de la sensibilisation des professionnels de santé en matière d’erreurs médicamenteuses. Ce bilan est donc très encourageant et invite à poursuivre la démarche et les réflexions mises en place avec les professionnels de santé et les différentes instances nationales concernées. »

1 commentaire à “Le guichet des erreurs médicamenteuses”

  1. Tex :

    juin 2nd, 2008 at 10:58


    Marrant ce rapport, merci « pharmenligne »!

    Je sais désormais qu’il existe un comptoir des erreurs médicamenteuses!!

Là, vous pouvez commenter :







Add a Comment