L’Etat suédois vend ses pharmacies et fait chuter le monopole

En Suède depuis 1971, c’est bien l’Etat qui était propriétaire des pharmacies de ville. Soit environ 900 officines fin 2009, bénéficiant d’un monopole pharmaceutique comparable à ce que nous connaissons en ce qui concerne la dispensation de médicaments. Or en mai 2008, la décision a été prise d’ouvrir le marché des médicaments à prescription médicale obligatoire ou pas. Cette fin du monopole officinal annoncée, l’Etat a décidé de céder un peu plus de la moitié de ses officines : en novembre dernier, ce sont 465 pharmacies qui ont été vendues à 4 groupes d’investisseurs. Et c’est hier dimanche 17 janvier 2010 que la presse suédoise annonçait l’ouverture de la première pharmacie privée (entendez par là créée par une une personne physique et non pas le gouvernement) depuis… 1971!

Une véritable petite révolution pour le marché de la pharmacie suédoise qui, en parallèle, a vu certaines spécialités d’automédication sortir de la pharmacie pour investir les épiceries, stations services et autres petits commerces.

suede

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Add a Comment