Quand le médecin (américain) se fait virtuel

Internet, les médicaments, leur vente en ligne et la consultation médicale à distance en prime. Le monde de la santé aussi a droit à ses fantasmes. Pour autant, si la pharmacie virtuelle existe déjà dans d’autres pays (anglo-saxons notamment) et si internet permet dès à présent de mettre en relation les patients entre eux, la consultation d’un médecin en ligne n’en est qu’à ses balbutiements.

Nous sommes tombés un peu par hasard sur freeMD. Entendez par là « free medical doctor ». En d’autres termes, généraliste gratuit.

« Hi, I’m Dr. Stephen Schueler, an emergency room physician, and your virtual doctor. » Vous voilà confronté, en anglais s’il vous plaît, à un médecin virtuel, ce bon Docteur Schueler. Renseignez vos symptômes dans la barre de saisie, et au fil des questions, cet automate tentera d’affiner le diagnostic afin d’identifier une pathologie, et finalement vous conseiller ou non d’aller consulter un médecin (un vrai cette fois), en vous précisant le cas échéant à quels examens complémentaires vous devriez avoir droit.

Plus fort que la borne d’automédication en pharmacie d’officine, avec une chemise moutarde et le sacrosaint stéthoscope, bienvenue sur internet.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Add a Comment